FORUM de la compagnie Chorale Sacd'Ado

Cliquez ici pour accéder au SITE de la Chorale
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» absences prévisibles
Hier à 23:18 par Chevalier

» covoiurage dimanche 22
Hier à 23:03 par ludivine

» Qui vient ?
Dim 15 Jan - 21:55 par Emilie

» dimanche 22 janvier
Dim 15 Jan - 21:26 par ludivine

» Qui vient ?
Dim 15 Jan - 20:06 par Charlène

» absences prévisibles
Ven 13 Jan - 17:11 par Lou

» Absence Nicolas B mais maintient du vendredi 16 Décembre :)
Mer 7 Déc - 11:09 par Nicolas.B

» Concerts des 3 & 4 Décembre
Mar 6 Déc - 19:44 par Bérénice

» tenues de scène 9/15
Jeu 10 Nov - 12:13 par marcfranville

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Dim 22 Sep - 16:12
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Statistiques
Nous avons 35 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Alicia Hauchecorne

Nos membres ont posté un total de 804 messages dans 55 sujets

Partagez | 
 

 "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Sam 6 Oct - 16:18

dsl je voulais aussi dire merci a ce qui ceux sont investi même a ceux qui ont donné du temps comme il pouvait et fait des choix difficiles mais qui n'était pas sur scéne dimanche ...
bzou tout le monde
julie clown
ps :je suis dégouté j'ai pas pu voir le film du spectacle booooooooooo mais je l'attend avec impacience

LA FAIM ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: en manque de vous tous   Sam 6 Oct - 18:59

ça fait plusieurs fois que je viens visiter le forum, mais je suis remplie de tellement de choses qu'à chaque fois je me dis que je n'arriverais pas à les exprimer toutes... et puis il y a des mots qu'on ne peut seulement échanger qu'en direct
mais hier j'étais si triste de ne pas être avec vous, tellement en manque de vous tous, qu'aujourd'hui je prend mon clavier... et me voilà !

Comme vous, je suis encore sous le choc de cette aventure.
Comme vous, j'ai été ébranlée par tout ce qui s'est passé

Car le défi posé au départ: à savoir que CHACUN de vous "bouge", se révèle à soi-même, devienne plus fort, plus beau, plus puissant, plus riche; ce défi qui a souvent été un combat, un appel au dépassement (à l'amour, la confiance) de soi et qui nous a tous ébranlé plus d'une fois; ce défi, on peut le dire, a été RELEVÉ dimanche.
C'est la plus belle réussite qu'on n'ait pu rêver.

Comme l'a si bien dit Marie: "Nous avons fait du théâtre, les amis !"

Car même si nous ne nous sommes pas souvent vu, je sais que quelque chose d'intime s'est joué chez chacun d'entre vous. Que chacun d'entre vous a "perdu" quelque chose et gagné une autre. C'est dans ce sens là, que nous pouvons dire que nous avons vraiment fait du théâtre.

L'émotion que vous avez dégagé en jouant le spectacle dimanche (et encore, je n'ai pas vu la 2ème !) provient de là.
Ce qu'on a vu, c'est cette fabuleuse envie, rage, jouissance à être là et à jouer, à chanter, à transmettre, à dire: "moi, je", "nous". Sentiment d'être au bord du précipice: liberté (de jeu). Malgré la peur.
Vaste apprentissage !
(Je pense d'ailleurs que c'est un secret pour personne que, sans le soutien, la générosité et la pertinence du regard de Franck, tout cela n'aurait été guère possible)

Alors... BRAVO à tous et à toutes pour votre courage, votre "envie plus que tout", votre confiance (qu'elle ait été tardive ou pas... et de toutes manières, on s'en fout maintenant non ?), votre talent et votre engagement
et... merci
Car nous pouvons dire que nous avons sorti là un beau spectacle sur un des sujets les plus "casse gueule" qui soit, en évitant tous les pièges et obstacles inhérents au sujet et dont a si bien parlé Arnaud.

Enfin, et après j'arrête, c'est promis, d'autant plus que je suis plus à l'aise à l'oral..., je voulais remercier le président, le chorégraphe et l'éclairagiste (ouf !), tous les electros (qui sont monté à l'échelle au péril de leur vie), le régisseur son et directeur d'école, les accessoiristes (spécialement l'inventeur de la machine à retrécir le ciel) , les costumières, les restaurateurs et tous ceux que j'ai certainement oublié, bref, l'armée de l'ombre sans lequel ce spectacle n'aurait jamais vu le jour.
Comme je l'ai dit plus ou moins publiquement et tant pis si je me répète: je n'ai jamais vu de ma vie une pareille mobilisation autour d'un spectacle ! J'en suis restée scotchée !
Je me dis que SACD'ADOS a bien un bel avenir devant lui, s'il est capable d'embarquer à ce point petits, moyens et grands !
Voilà. J'avais promis d'arrêter. J'arrête.

Il me tarde de vous revoir tous pour qu'on parle ensemble de ces nombreux mois. Et puis.. on a une autre représentation à préparer, non ?

Ah ! j'oubliais, et après je m'arrête, promis juré !
Je réitère, cher Président, mon envie de continuer avec vous pour une prochaine création. Cela me ferait extrèmement plaisir de continuer de travailler avec Franck et les ados. Voilà, c'est dit. Vous me tenez au courant ?

Je vous embrasse tous et cette fois- ci... j'arrête.

Affectueusement,

Yaël
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Dim 7 Oct - 13:37

J'ai visionné le DVD gracieusement offert par les Piron, et je voulas juste saluer la performance de Paul et Mathilde... cheers

Ilssnt tous les deux époustouflants et je suis fière d'avoir bosser avec ces deux p'tits bouts !!! Laughing

Bobinette pig
Revenir en haut Aller en bas
Camille



Nombre de messages : 290
Age : 27
Localisation : Beuzeville
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Dim 7 Oct - 18:16

message de Franki :


Beaucoup de belles choses ont déjà été dites sur ce forum et je m’associe à l’ensemble de vos réactions ; j’y ajoute quelques impressions ou traces personnelles…


15H : l’émotion de la création du spectacle et le passage tant attendu (et parfois redouté) du passage devant nos amis, familles, potes et potines plus ou moins proches.


19H15 / 19H30 : une veillée d’arme sur le plateau silencieuse, déterminé et sereine : ouh la la, !!! ça sent le combat…

20H00 : un spectacle encore plus guerrier : « çà ne lâche pas ! et ça claque ! », ça pleure, ça rit dans le public (et chez les musicos…)


22H00 : début de rangement avec les derniers combattants, partagé entre l’émotion de ce WE et déjà la tête dans à l‘Eclat (grâce au mirage F16 de Justine et son aller-retour Cormeilles New York, le coude sur la portière… message codé pour Mélanie et Toinou !)

Lundi : Début de semaine au lycée , des visages à peine fatigués et déjà l’envie de faire sauter l’Eclat, en mars prochain.

Cette semaine : une énorme envie perso de rejouer ce spectacle et qu’il soit vu par beaucoup de gens, non pas pour épater la galerie, mais parce que ce spectacle marque les gens, les transforme (même modestement).et pis il est GENIAL !!
…….

Une pensée (et même plusieurs) pour l’arrivée du « chœur de salle » dans le spectacle : la patate, dispo, sourire, fraîcheur et patience, apportant de précieux conseils de dernière minute : wilkommen, les amis !

Enfin, je n’oublie pas les nombreux petits moments de bonheur et d’émotion que nous avons partagé entre musiciens ; des musiciens investis, dans le même état d’esprit que nous, disponibles et avec un certain sens de l’humour…


Merci pour tout ça, pour tout le reste et merci pour vos mercis…

«Rien qu’une larme dans mes yeux, c’est toujours ma seule réponse » (Mike Brandt, inventeur de la machine à laver les cordes vocales)

…………

« Et maintenant, que vais-je faire ? »



Le spectacle et le projet menés depuis deux ans nous ont transformé individuellement et collectivement (je vous renvoie à tous ce qui a déjà été, et sera, fort bien dit sur ce forum). Désormais « rien ne sera plus comme avant ».

Il me semble nécessaire que nous en prenions tous conscience alors que la saison redémarre. Notre quotidien et l’actualité de Sacd’ado jusqu’en janvier vont faire que les choses risquent un peu s’estomper. Restons éveillés !

J’ai commencé à lancer quelques pistes de réflexion vendredi en fin de répétition. Des « bilans » s’imposent (je n’aime pas ce mot fermé et définitif mais je n’ai que cela en magasin)

Bilan artistique : (re)visionner le spectacle ensemble crayon à la main. (Vous pouvez déjà faire remonter vos remarques avec les DVD perso que vous avez eu)

Bilan associatif : réunion du CA et de toute « l’armée de l’ombre »

Bilan collectif et individuel : trouver un temps avec tout le groupe, Yael, Arnaud et Bibi.


Perspective Eclat :

La part de travail nécessaire à apporter à ce spectacle ;

Le nombre de chanteurs sur scène sachant que le plateau est plus grand et que les musiciens seront sur scène (donc nécessairement plus sonore)

« Vendre » votre spectacle auprès du plus grand nombre / aller emm…. tous vos profs pour qu’ils soient là avec leurs élèves !!

Perspectives plus générales :

Qu’est-ce qu’on fait de ce spectacle ?

Le faire tourner ? pourquoi pas. Bien qu’un peu réticent à trop le prolonger, je rejoins petit à petit Yael sur l’idée que nous devrions le faire exister davantage. (J’y vois de plus en plus d’avantages et de joies en perspective que de contraintes)

Etudions chaque proposition si elle se présente : et notamment les conditions matérielles (le temps à passer pour l’asso pour l’organisation, le coût, etc…), la dispo des membres du groupe.

Réflexions sur le prochain spectacle

…………..

Voilà pour les premières pistes et idées générales, un peu vrac,

N’hésitez pas à commenter, développer et apporter vos réflexions,

(mail, hibou, forum, répèt,etc…)



Franki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille



Nombre de messages : 290
Age : 27
Localisation : Beuzeville
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Dim 7 Oct - 18:19

début du message :

« N’ayant plus accès au forum (sabotage ; acte de malveillance du président pour battre mon record du nombre de message ?? ; punition divine ???? brouillage des ondes par des martiens !!!!!??????), je passe par l’intermédiaire de Camille et Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
president
Admin


Nombre de messages : 720
Age : 45
Localisation : manneville la raoult
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Dim 7 Oct - 19:20

que ces accusations sont mesquines ! je ne suis pour rien dans l'incapacité du directeur musical à conserver en état de marche son accès au forum. La diffamation pour cacher la maladresse.Quelle bassesse! ( J' en profite d'autant plus qu il ne peut pas répondre... ça ce n'est pas mesquin c'est tactique)bref je suis outré !.et en même temps satisfait de ma courte et brillante victoire au nombre de messages. Mais étant fair play je veux bien remettre à zéro les miens aussi si le DM admet avoir perdu la première manche..
moi je l'imagine bien bouillir, là ,le franki. je vais attendre un peu avant de l'éliminer du forum pour qu il puisse s'y réinscrire.c 'est plus prudent.
bises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnaud.tihy@wanadoo.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Lun 8 Oct - 0:06

La culture Beuzevillaise (bref M-F C.) s'associe(musicale) avec le FSE (bref J-F M.) pour faire un car le 5 mars...

Et si j'invitais mes contacts à la Scène Nationale d'Évreux ? et sur Rouen (Caen...) y a p'têt des gens à contacter ...au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: A jamais gravé...   Lun 15 Oct - 12:46

Combien de fois avons-nous refais le spéctacle en parole depuis ce merveilleux week-end ? Ne serait-ce qu'avec ma chère maman, nous passons au moins 1 heure à en parler chaque jour, et apparement dans sons entourage c'est la même chose... Nous aurons un public à l'Eclat !! Very Happy

Quelle aventure, je ne vais, je pense, rien rajouter d'original, je souhaite simplement exprimer personnellement mon joie, mon honneur, ma tristesse, et mon bonheur. Malheuresement je ne pense pas avoir les talents d'écriture souffisant pour décrire avec intensité tout ce que j'ai ressenti et que je ressents encore actuellement...

J'écris un mouchoir trempé à la main, il faut dire que loin d'être un spéctacle terminé, j'ai eu l'impression d'avoir tournée une magnifique page de ma vie, la chorale, et rien que penser que mes vendredi soir, j'en ai peur, ne se résumerons plus a vous... ca me tue, n'ayons pas peur des mots, mais je reviendrais tout de même hein ! faut pas charier...

Tout ça fut tellement beau, pour parler du spéctacle, qui s'attendait à une réaction telle de la part du public ? Quand des gens les yeux rougis par les émotions vous remercient simplement, ça se passe de commentaire...

Ou quand votre président, ami, que l'on a pas forcément l'habitude d'entendre parler de ses sentiments profite d'un instant de calme poru vous exprimer sa satisfaction, sa fierté, et sa joie d'être ici et pas ailleurs, et que ce soit lui et pas un autre, comment ne pas le remercier, et simplement lui dire que cette joie soit tout à fait réciproque...

Et Francky, que je vois plus comme un ami que comme un directeur musical, j'ai simplement envi de te remercier, poru tous ce que tu fais et as fais pour nous, il y a tellement de chose, je ne vais pas tout énumérer, un gars comme toi, on le prête pas hein ! Tu restes à Beuzeville !!!

Je ne parle pas de tous les autres pour ne pas les oublier mais je pense très forrt à eux également, ceux qui nous entourent, et les filles bien sur...

Je ne sais plus quoi dire, tout se mélange dans ma tête, et je ne vais pas vous accabler de nostalgie, pourtant... Simplement merci, et je l'espère, à bientot...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: A jamais gravé...   Lun 15 Oct - 12:47

Combien de fois avons-nous refais le spéctacle en parole depuis ce merveilleux week-end ? Ne serait-ce qu'avec ma chère maman, nous passons au moins 1 heure à en parler chaque jour, et apparement dans sons entourage c'est la même chose... Nous aurons un public à l'Eclat !! Very Happy

Quelle aventure, je ne vais, je pense, rien rajouter d'original, je souhaite simplement exprimer personnellement mon joie, mon honneur, ma tristesse, et mon bonheur. Malheuresement je ne pense pas avoir les talents d'écriture souffisant pour décrire avec intensité tout ce que j'ai ressenti et que je ressents encore actuellement...

J'écris un mouchoir trempé à la main, il faut dire que loin d'être un spéctacle terminé, j'ai eu l'impression d'avoir tournée une magnifique page de ma vie, la chorale, et rien que penser que mes vendredi soir, j'en ai peur, ne se résumerons plus a vous... ca me tue, n'ayons pas peur des mots, mais je reviendrais tout de même hein ! faut pas charier...

Tout ça fut tellement beau, pour parler du spéctacle, qui s'attendait à une réaction telle de la part du public ? Quand des gens les yeux rougis par les émotions vous remercient simplement, ça se passe de commentaire...

Ou quand votre président, ami, que l'on a pas forcément l'habitude d'entendre parler de ses sentiments profite d'un instant de calme poru vous exprimer sa satisfaction, sa fierté, et sa joie d'être ici et pas ailleurs, et que ce soit lui et pas un autre, comment ne pas le remercier, et simplement lui dire que cette joie soit tout à fait réciproque...

Et Francky, que je vois plus comme un ami que comme un directeur musical, j'ai simplement envi de te remercier, poru tous ce que tu fais et as fais pour nous, il y a tellement de chose, je ne vais pas tout énumérer, un gars comme toi, on le prête pas hein ! Tu restes à Beuzeville !!!

Je ne parle pas de tous les autres pour ne pas les oublier mais je pense très forrt à eux également, ceux qui nous entourent, et les filles bien sur...

Je ne sais plus quoi dire, tout se mélange dans ma tête, et je ne vais pas vous accabler de nostalgie, pourtant... Simplement merci, et je l'espère, à bientot...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Lun 15 Oct - 22:46

Euh Antoine tu te répètes... T'as le cerveau qui flanche ou quoi ????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Lun 15 Oct - 22:50

Il tremble, c'est l'âge ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président   Aujourd'hui à 9:04

Revenir en haut Aller en bas
 
"Machines de guerre",Cormeilles, sept 07 : Mots du président
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» magazine : guerre de sept ans
» Régiment d'Auvergne (Guerre de Sept ans) [Achevé]
» Machines de guerre des CV
» [st emett] Johan et Pirlouit La Guerre des Sept Fontaines
» [Touchstone] Cheval de Guerre (2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM de la compagnie Chorale Sacd'Ado :: NOS CONCERTS A NOUS QU'ON A FAIT: UN TRUC A DIRE? :: archives Livre d'or :: Période juin 06-juin 10-
Sauter vers: